Profitez de tous nos avantages en vous inscrivant à l'Espace pro

Renforcer mon réseau L'essentiel du pisciniste

Retour

Naissance et évolutions du métier de pisciniste


Le métier de pisciniste ou de piscinier est assez récent. Il a vu le jour dans les années 60 avec la construction des premières piscines de luxe, surtout dans les villas prestigieuses du sud de la France. Depuis, ce métier s'est démocratisé et il n'a cessé d'évoluer et se perfectionner pour répondre à une demande toujours plus forte, et surtout exigeante.

Baisse des coûts d'installation, hausse des constructions de maisons individuelles, équipement high-tech automatisé et sécurisé, système domotique performant, innovations technologiques et confort optimisé sont autant de facteurs et points positifs qui ont fait grimper la vente des piscines.

Pisciniste, un métier qui ne connaît pas la crise

En 2018, on compte plus de 2 millions de piscines construites en France et les ventes ne cessent de progresser. La construction de piscine s'est développée grâce notamment à la baisse des coûts d'installation et à l'amélioration de la qualité des matériaux. Beaucoup plus abordable côté financier, le prix d'une piscine enterrée est d'environ 20 000 euros en moyenne alors qu'il était proche de 40 000 euros il y a encore 10 ans.

On peut faire le même constat concernant le prix d'une piscine hors-sol. La diminution des coûts est due à la modernisation des matériaux, à des bassins plus petits et à des travaux de terrassement et de maçonnerie moins complexes. L'arrivée des coques plus légères et plus faciles à manier ont également contribué à abaisser les prix de la construction d'une piscine.

Les missions du pisciniste

Le pisciniste est d’abord un installateur et parfois un constructeur de piscines privées ou publiques.

Les missions et les compétences de ce technicien sont nombreuses :

  • il construit des piscines enterrées et hors-sol
  • il rénove, entretient l'existant et apporte des améliorations techniques : installation de la domotique, d'une couverture piscine automatique, d'un chauffage programmable à distance...
  • il met la piscine en conformité pour respecter la réglementation et les normes en vigueur
  • il conseille les clients et effectue le suivi de l'installation et la maintenance

Pisciniste est un métier qui a évolué avec le temps. Outre la maîtrise de la maçonnerie, des travaux de terrassement et de la bonne tenue de joints d'étanchéité, le piscinier doit aujourd'hui acquérir des compétences dans d'autres domaines plus high-tech. Son expertise et savoir-faire s'élargissent au secteur :

  • des systèmes de filtration dépolluants
  • des installations hydrauliques et de plomberie (filtre, pompe, skimmer)
  • des systèmes de climatisation et de chauffage performants
  • de la domotique, de la machinerie, de la mise en place du local technique...
  • des consignes de sécurité et de la mise en conformité vis-à-vis des normes réglementaires
  • du traitement de l'eau avec différents produits (chlore, sel, brome...)
  • du service après-vente et de la maintenance
  • des formalités administratives (permis de construire, déclaration de travaux, zone classée)
  • mais aussi de l'aménagement et des finitions : plantation d'arbustes et aménagement paysager, mise en place des margelles autour du bassin, construction du pool-house...

Le travail en amont avec le client est essentiel. Le pisciniste doit établir un devis détaillé et précis, établir des plans, s'occuper du dossier administratif et coordonner les divers corps de métier qui interviennent sur le chantier (maçon, électricien, plombier...).

Quelle formation pour devenir constructeur de piscines ?

Il existe deux diplômes principaux pour exercer le métier de piscinier :

  1. Certificat d'aptitude professionnelle installateur sanitaire, installateur thermique
  2. Brevet Professionnel Métiers de la Piscine

Le professionnel peut aussi suivre une formation qualifiante de 7 mois ponctuée de stages en entreprise afin d'acquérir le BAC pro de technicien d’équipement et de maintenance des piscines.

Ce sont des formations de base car le métier de pisciniste exige un apprentissage continu pour se tenir informé des nouvelles technologies et règlementations. Le piscinier doit aujourd’hui s'adapter à la demande toujours plus exigeante des clients.

Marché de la piscine privée : en pleine évolution

C'est un marché en constante évolution avec une priorité très forte : le respect de l'environnement. Les particuliers sont de plus en plus sensibles à cette valeur. Les piscinistes proposent donc des solutions pour diminuer la consommation énergétique et la consommation d'eau.

Pour cela, le choix de l'implantation du bassin et le bilan thermique sont deux éléments importants pour faire baisser la dépense énergétique.

La Fédération des professionnels de la piscine et du spa (FPP) est un acteur de référence sur ce marché. Sa stratégie s'articule autour de 4 grands axes :

  1. Promouvoir
  2. Professionnaliser
  3. Défendre
  4. Rendre service aux entreprises

Vous avez des questions ? Besoin d'aide ? Contactez le service commercial